Rapport : Obama ‘ recrute secrètement ‘ des musulmans comme diplomates.

Nota: L’Administration Obama, une fois de plus, prend ouvertement le parti des musulmans et fait tout pour faciliter leur infiltration dans tous les domaines.

 

En Europe également, pas d’illusions à se faire: probablement que les mêmes méthodes doivent être mises en œuvre, à l’insu des peuples.

 

WORLD TRIBUNE, WASHINGTON – On dit que le Président Obama recrute des musulmans pour  servir dans la diplomatie américaine. Selon Judicial Watch, l’administration Obama a embauché des musulmans au Département d’État. L’observateur fiscal US a dit que le recrutement faisait partie du travail social de proximité de l’administration envers les musulmans pour les intégrer dans le gouvernement fédéral.

« L’administration Obama recrute secrètement des musulmans au Département d’État pour en faire des officiers des Servicse diplomatiques représentant les États-Unis dans un de 265 ambassades, consulats et missions diplomatiques américaines dans le monde, » indique  Judicial Watch.

Dans un rapport du 31 janvier, Judicial Watch a indiqué que l’administration a cherché à utiliser les nouvelles recrues musulmanes pour soutenir les relations de Washington avec le reste du monde.

L’organisation a dit que le recrutement était dirigé par Mark Ward, le coordinateur spécial adjoint du State Department’s Office of Middle East Transition.

« [L’organisme de] Tutelle a tenu un « séminaire de 90 minutes à une convention récente patronnée par deux groupes – la Société américaine Musulmane et le Cercle Islamique de l’Amérique du Nord – qui ont des liens connus avec  l’islam radical, » a ajouté Judicial Watch. 

Les deux groupes Musulmans ont des liens avec les Frères Musulmans d’Égypte.

Investigative Project on Terrorism a identifié la Société Américaine Musulmane comme la représentation en Amérique de Frères Musulmans d‘Égypte.

« En plus du devoir de citoyen, il y a des avantages que les musulmans peuvent apporter  à la communauté musulmane américaine et au monde musulman en rejoignant les Services diplomatiques américains, » a déclaré un représentant de Muslim American Society fin décembre 2012. « Cette session éclairera les différents débouchés professionnels pour la jeunesse musulmane dans le « U.S. Foreign Services Department » américain. Elle va dissiper les préoccupations de beaucoup de personnes concernant leur carrière ».

Le slogan de Sayyid Syeed, de l’Organisation Islamic Society of North America : « Our job is to change the constitution of America. » 

http://themuslimissue.wordpress.com/2013/05/04/report-obama-covertly-recruiting-muslims-as-diplomats/

 

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Tentative d’enfumage

Encore une polémique indirecte avec Mohammed Talbi ! Je ne lui en veux pas personnellement de croire ou ne pas croire ce qu’il veut, à la limite ses histoires pourraient me laisser indifférent. Mais quand il s’agit d’une hypocrisie aussi flagrante, je ne peux m’empêcher de réagir.

 

* Mohamed Talbi : « La charia est une « production humaine » qui n’a « rien à voir » avec l’islam. Les musulmans doivent « se délivrer » de ces textes juridiques apparus deux siècles après le Prophète et qui donnent de leur religion une image d’épouvante. »

 

* Ma réponse: Ces versets, uniquement des sourates 2 (al Baqarah) et 3 (la Famille d’Imran), ne doivent donc pas faire partie du coran, puisqu’ils m’inspirent une image d’épouvante:

– 2.65: Or vous avez très certainement connu ceux des vôtres qui transgressèrent le sabbat. Eh bien, Nous leur dîmes: « Soyez des singes qu’on refoule!.

– 2.191: Et tuez-les, où que vous les rencontriez; et chassez-les d’où ils vous ont chassés; l’association est plus grave que le meurtre. Mais ne les combattez pas près de la Mosquée sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc […].

– 2.193:  » Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes.  »

– 2.217: […] L’association est plus grave que le meurtre. »

– 2.216: Le combat vous a été prescrit alors qu’il vous est désagréable. […] C’est Allah qui sait, alors que vous ne savez pas.

– 2.244: Et combattez dans le sentier d’Allah. Et sachez qu’Allah est Audient et Omniscient. Ou encore les versets racistes comme ceux-là, de la sourate 3 (al Imran) :

– 3. 110: Vous êtes la meilleure communauté qu’on ait fait surgir pour les hommes […] Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d’entre eux sont des pervers.

– 3.118: Ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes […]

– 3.119: Vous, (musulmans) vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas […]Dis : « mourrez de votre rage.

– 3.140: Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants.

 

Décidemment, je ne dois pas avoir les même lectures que ce grand Uléma, ou bien je ne comprend pas ce que je lis.

« Les juifs et les chrétiens sont des singes et des porcs », ce n’est pas non plus dans le coran, monsieur le grand savant? Ni le verset « Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu’ils se sont acquis » ?

Ou encore les versets de l’esclavage (par ex. 16.71 et 16.75) ou sur l’inégalité (comme 16.76), ce n’est pas non plus le coran? Il y en a des centaines du même tonneau, sans parler des versets misogynes, qui se comptent par plusieurs dizaines ! Monsieur le grand savant, votre rôle n’est pas d’enfumer ceux qui ne savent pas, mais de les éclairer de votre science. Pour ne pas qu’on vous accuse de raconter des salades aux ignares qui vous croient sur parole.

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.413358622056587.94835.129040503821735&type=1#!/photo.php?fbid=328597837199333&set=a.413358622056587.94835.129040503821735&type=3&theater

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Terroristes palestiniens: « merci, l’Europe! »

 
L’union Européenne verse des salaires aux prisonniers palestiniens, y compris ceux impliqués dans des attentats terroristes ! Bien évidemment, avec l’argent du con-tribuable (en 2 mots). Et en plus, l’Instance européenne a le culot de le nier.

Interview rare avec la femme d’une prisonnier palestinien, qui prouve l’affirmation de l’Organisation non gouvernementale Palestinian Media Watch (PMW) selon laquelle  l’Autorité palestinienne (PA, Palestinian Autority) salarie les prisonniers, y compris les terroristes, sans toutefois accorder de protection sociale pour leurs familles, comme cela a été rapporté par des ministères étrangers. Le journaliste de PA – TV (chaine palestinienne) confirme que la Norvège ainsi que le Ministère des Affaires Étrangères britanniques ont donné des informations erronées à leurs Parlements respectifs [pour pouvoir continuer de justifier les subventions qu’ils accordent aux Palestiniens].

– Journaliste de PA – TV à la femme d’un prisonnier : « Pendant presque quatre ans, l’allocation de prisonnier allouée par le Ministère des Affaires des Prisonniers … ne vous sont pas parvenue, ni à vous ni à vos enfants … Avez-vous essayé de vous tourner vers les Autorités ? »

– La femme de prisonnier : « Il y a un an et demi, je suis allée au Ministère des Affaires des Prisonniers … Leur réponse a été: ‘votre mari transfère [cet argent] à la personne qu’il veut. Il est de son pouvoir de ne pas vous le transférer et nous ne pouvons rien faire à ce sujet. »

– La femme de Prisonnier: « [Mon mari] m’a dit : ‘si tu fais ce que je veux, il [le salaire mensuel] vous reviendra’. » […] « Ce problème ne touche pas que moi, beaucoup de femmes de prisonniers ainsi que leurs enfants souffrent du versement de ce salaire [directement] aux prisonniers. » […]

http://themuslimissue.wordpress.com/2013/04/14/european-funding-to-the-palestinian-authority-go-to-salaries-to-terrorist-prisoners-while-europe-denies-it/
 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Vous serez tous des musulmans (French title version)

Si vous n’êtes pas musulman, vous êtes d’office un coupable – et vous n’êtes pas humain – le musulman peut donc vous saigner comme on saigne le mouton de l’Aïd.

Si vous êtes musulman, vous avez non seulement le DROIT, mais aussi le DEVOIR, de haïr les non-musulmans (mais par contre, en tant que non-musulman, vous n’avez pas le droit de haïr le musulman, sinon les bien-pensants vous traitent de … raciste!).

Cette logique amène le musulman à être solidaire du musulman, quel qu’il soit, oppresseur ou opprimé, et à être l’ennemi du non-musulman quel qu’il soit, oppresseur ou opprimé.

Vidéo | Publié le par | Laisser un commentaire

ABROGEANT / ABROGÉ, une des clés indispensables pour comprendre l’islam.

Anne-Marie Delcambre nous le rappelle: «dans le cas de deux versets qui se contredisent, pour les spécialistes, le verset révélé en dernier abroge le verset révélé en premier». Il faut donc une première approche essentielle, celle de la lecture chronologique du coran. Plusieurs islamologues ont établi un coran chronologique, différent du coran traditionnel dans lequel les sourates sont classées de la plus longue sourate à la plus courte, mis à part la première, la Fatiha. Pour ma part, je recommande l’édition française de la traduction de Sami Aldeeb, excellent islamologue. Cette édition simplifie la lecture et la compréhension du coran car elle comporte des renvois aux abrogations.

On a ainsi un coran divisé en 2 sections: la première, qui concerne les «révélations» faites entre 610 et 622, dénommées pré-Hégire ou mecquoises, et la seconde, celle qui date de 622 à la mort de Mahomet, dénommées post-Hégire ou médinoises.

 

Cette lecture éclaire les contradictions relevées dans le coran et elle sont expliquées par la science islamique par le principe des versets abrogés (Mansukh) et des versets abrogeants (Nasikh) : les versets les plus récents concernant un sujet donné abrogent les versets plus anciens portant sur le même sujet.

N’en déplaise au Professeur Mohammed Talbi, qui nie l’existence du principe abrogeant/abrogé et qui affirme que le « verset du sabre » [abrogeant les verset antérieurs tolérants] est une invention de quelques exégètes afin de théoriser « l’abrogeant et l’abrogé » qui trouve son origine dans l’ijtihad (effort d’interprétation) de l’imam Al-Chafii (cf wikipédia: coran ), le principe verset abrogeant (nasikh) / verset abrogé (mansukh) est contenu dans le coran lui-même:

– 2.106: Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblabke. Ne sait-tu pas qu’Allah est Omnipotent?

– 16.101: Quand Nous remplaçons un verset par un autre – et Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre – ils disent : « Tu n’es qu’un menteur ». Mais la plupart d’entre eux ne savent pas.

Rien du contenu du coran ne peut être contesté, sous peine d’hérésie. Donc, la preuve apportée par ces versets est amplement suffisante. Mais s’il le fallait, d’autres preuves viennent renforcer cette thèse d’abrogeant/abrogé, comme ce hadith de Bukhari (sahih 56/19):

Anas ibn Malik a dit: « L’envoyé d’Allah prononça pendant trente matins des malédictions contre les meurtriers des gens du puits de Mawna, contre Ril, Dhakwan, Usayya, qui s’étaient montrés rebelles à Allah et à son envoyé » . Anas ajoute: « un morceau du Coran fut révélé relativement aux gens du puits de Mawna ; nous le récitâmes puis il fut abrogé » . C’était: « Apprenez aux nôtres que nous avons rencontré notre seigneur ; il a été content de nous et nous a rendus content de lui ».

 

Wikipédia, qui par ailleurs cite le coran chronologique du Professeur Sami Aldeeb, dit à ce propos que «selon l’islamologue français Jacques Berque sur les 114 sourates du Coran, 71 sont plus ou moins concernées par l’abrogation». Ce qui représente 62 % du contenu du coran.

 Outre que le principe apporte la preuve que le coran n’est pas la parole de dieu, car dieu est par définition omnipotent et omniscient et ne peut en aucun cas se tromper, surtout au point d’abroger sa propre parole, ce principe n’est donc pas reconnu par tous les musulmans. Mais alors, comment expliquent-ils les versets tolérants de la première période (à l‘exemple du verset 109.6 qui s‘adresse aux kafirunes (les mécréants, infidèles, impies): «à vous votre religion, à moi ma religion», comparés à ceux belliqueux, haineux, incitant au crime et au génocide, etc, de l’autre période? Les ouloumates qui réfutent le principe mansukh/nasikh ont beau utiliser la parabole du médecin qui fait évoluer son traitement en fonction de l’état du malade, en prétextant que la révélation ne peut être donnée d’un coup, ils sont loin d’être convaincants.

 

La meilleure explication, qui a aussi le mérite d’être claire, est dans les versets concernant le vin. Pour bien comprendre l’évolution de la position de Mahomet sur ce sujet, il suffit de replacer les versets dans l’ordre chronologique:

16.67: Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent. Il y a vraiment là un signe pour des gens qui raisonnent.

– 2.219: Ils t’interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : « Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l’utilité ». Et ils t’interrogent : « Que doit-on dépenser (en charité)?  » Dis :  » L’excédent de vos bien. » Ainsi, Allah vous explique Ses versets afin que vous méditez.

-4.43: Ô les croyants! N’approchez pas de la Salat alors que vous êtes ivres, jusqu’à ce que vous compreniez ce que vous dites, et aussi quand vous êtes en état d’impureté [pollués] – à moins que vous ne soyez en voyage – jusqu’à ce que vous ayez pris un bain rituel. Si vous êtes malades ou en voyage, ou si l’un de vous revient du lieu où il a fait ses besoins, ou si vous avez touché à des femmes et vous ne trouviez pas d’eau, alors recourez à une terre pure, et passez-vous-en sur vos visages et sur vos mains. Allah, en vérité est Indulgent et Pardonneur.

– 5.90: Ô les croyants! Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. Écartez-vous en, afin que vous réussissiez.

 

On passe d’un «aliment excellent» qui est de plus un signe de dieu, dont la consommation est donc encouragée, par des étapes intermédiaires (un grand péché … mais quelques avantages, l’interdiction de prier quand on est ivre) et on finit par l‘interdiction la plus formelle. Si les versets ne s’abrogent pas l’un l’autre, comment expliquer cette pirouette, ce revirement total?

À moins d’admettre que dieu et son prophète son faillibles, ou que Mahomet est un âne qui ne comprend pas le message de son dieu, ou que ce dieu n’est pas un dieu, ou enfin, que Mahomet, dans ses transes de «révélation», n’est qu’atteint d’une maladie dont ont ne connait pas la cause.

En consultant le précieux coran de Sami Aldeeb, on s’aperçoit que la sourate 16 est mecquoise et les 3 autres médinoises, «révélées» dans l’ordre suivant: la sourate 2 est 87ème, la 4 est 92ème et enfin, la 5 est 112ème sur 114.

Qu’en pensent les ulémas «négateurs»? Quels sont les arguments de ceux qui nient le principe mansukh/nasikh? Très superficiels, pour ne pas dire inexistants. Jugez-en plutôt, par la réponse de Mohammed al-Ghazali. Ce savant de l’islam est un auteur prolixe et un théologien réputé, de la fameuse Université al-Azhar. Il est reconnu comme l’un des artisans du renouveau de la foi islamique en Égypte. Ses arguments: «Ceux qui disent aussi que 120 versets sur la bonne prédication aurait été abrogés par un seul (le verset de l’épée) sont d’une stupidité incompréhensible, que nous ne pouvons expliquer que par le degré de régression qui a abruti nos raisons durant les siècles de déclin et de stagnation […] La prédication serait annulée, pour que l’épée prenne place ? Voila une aberration qu’aucun esprit raisonnable ne peut accepter!» (Mohamed al-Ghazali, «Comprendre le Coran aujourd’hui»).

Selon lui, tout verset est là pour agir sur la société à un moment donné, il suffit de savoir quand l’actionner . Sic ! C’est tout, c‘est plus que léger et ça n‘apporte aucune preuve, bien au contraire. Ce qui laisse penser que ces grands savants ne cherchent qu’à nous tromper en essayant de faire passer le coran pour ce qu‘il n‘est pas. D’autant qu’ils ont pour habitude d’invoquer les versets mecquois pour nous faire croire que leur dogme est tolérant, pacifique et cultive l’amour du prochain.

 

Un des versets les plus souvent cités par les musulmans est le 2.256 «nulle contrainte en religion» Dans le but de faire croire que l‘islam tolère les non-musulmans chez lui, dans le Dar al Islam. Or ce verset est abrogé par le verset dit de la «dhimmitude»:

– 9.29: Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humilies.    

 

CONCLUSION:

Voici, copiée sur le site «mejliss.com», la traduction du tafsir (exégèse) d’Ibn Kathir du verset 5 de la sourate 9 (appelé verset de l’épée):

Ceci est le verset de l’épée. Mujahid, `Amr bin Shu`ayb, Muhammad bin Ishaq, Qatadah, As-Suddi et `Abdur-Rahman bin Zayd bin Aslam ont dit que les quatre mois mentionnés dans ce verset sont les quatre mois de grâce mentionnés dans le verset : (Voyagez librement pendant quatre mois à travers la terre.)Allah a ensuite dit : (Et quand les mois sacrés seront passés…), ce qui signifie « Après la fin des quatre mois durant lesquels Nous vous avons interdit d’attaquer les associateurs, qui est la période de grâce que Nous leur avons accordée, combattez et tuez les associateurs où que vous les trouviez » La phrase suivante d’Allah :(Alors combattez les associateurs où que vous les trouviez) signifie sur la terre en général, à l’exception de la Mosquée Sacrée, car Allah a dit : (Ne les combattez pas près de la Mosquée Sacrée avant qu’ils ne vous y aient combattus. S’ils vous y combattent, tuez-les donc.) Allah a dit ensuite : (et capturez-les), exécutez certains et gardez les autres comme prisonniers, (assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade), n’attendez pas de tomber sur eux. Cherchez-les plutôt, et assaillez-les sur leurs terres et dans leurs forts, rassemblez-vous intelligemment sur les routes et les chemins pour que ce qui est large leur paraisse petit. De cette façon, ils n’auront d’autre choix que mourir ou embrasser l’Islam, (Si ensuite ils se repentent, accomplissent la prière et acquittent la zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.) Abu Bakr As-Siddiq a utilisé cet honorable verset comme preuve pour combattre ceux qui avaient refusé de payer la zakat. Ce verset a autorisé de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils embrassent l’Islam et appliquent ses règles et obligations. Allah mentionne ici les plus importants aspects de l’Islam, ainsi que ce qui est moins important. Les plus importants éléments de l’Islam après les deux attestations de foi, sont certainement la prière, qui est le droit d’Allah, l’Exalté et le Plus Haut, et ensuite la zakat, qui profite aux pauvres et aux nécessiteux. Ce sont les plus honorables actes que la créature puisse accomplir, et c’est pourquoi Allah mentionne souvent la prière et la zakat ensemble. Dans les deux sahihs, il est mentionné que Ibn `Umar a dit que le Messager d’Allah a dit : (On m’a ordonné de combattre ces gens jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a pas d’autre divinité qu’Allah et que Muhammad est le Messager d’Allah. On m’a ordonné aussi d’établir la prière et de faire payer la zakat.) Ce verset honorable (9:5) a été appelé le Verset de l’Epée, et à propos de celui-ci Ad-Dahhak bin Muzahim a dit : « Il a abrogé tous les accords de paix entre le Prophète et les associateurs, tout traité, et tout pacte. » Al-`Awfi a dit que Ibn `Abbas a commenté : « Aucun associateur n’avait eu autant de traités ou promesses de paix depuis que la sourate Bara’ah avait été révélée. Les quatre mois, en plus de tous les traités de paix établis avant que Bara’ah soit révélée et annoncée s’étaient terminés le 10ème jour du mois de Rabi` Al-Akhir ».

 

On ne peut ÊTRE PLUS CLAIR: le verset de l’épée est une «prescription divine» qui demande aux musulmans de tuer les non-musulmans, et il abroge les versets précédents de tolérance.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Le devoir des hommes libres : rejeter la charia

Le devoir des hommes libres : rejeter la charia

Nous avons comme devoir principal de transmettre à nos enfants un monde libre, régi par des lois humaines et non par un dogme liberticide et génocidaire. Pour cela, nous devons lutter avec toute notre énergie contre l’islam et sa représentation légale, l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI).

La propagation de la Charia est en hausse dans le monde, par les activités néfastes de l’OCI pour imposer ses vues, principalement la Charte de l’OCI et le Processus d‘Istanbul, signés et promus partout par les 57 pays musulmans membres de l‘OCI.

Pour les musulmans, les textes islamiques sont immuables et ne peuvent être remis en cause. Ce qu’a fait ou dit leur prophète est à reproduire indéfiniment pour mériter le paradis d‘Allah.

Les prescription islamiques (coran, mais également hadiths [traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet] et sira [biographie] et pour certains même les fatawas), sont donc à prendre à la lettre, et le premier enseignement qui en découle est que l’islam est un dogme qui est basé sur la terreur et qui conditionne ses adeptes jusqu’à ne plus penser par eux-mêmes. Ce sont selon moi les premières cause de perpétuation de l’islam à travers le temps.

On peut citer en exemple les châtiments corporels, qui sont toujours en application en terre d’islam, actes qualifiés de moyenâgeux et qui sont bien sûr en opposition totale avec les concepts occidentaux.

Ou encore, quelques «traditions» laissées par Mahomet : maltraitance des femmes, brutalité, misogynie extrême, mutilation génitale féminine, crimes d’honneur, pendaison d’homosexuels, lapidation, flagellation, meurtre d’apostats, blasphémateurs et des consommateurs d’alcool, haine raciale, haine envers les autres religions, persécution des minorités, exécution des dhimmis, esclavage, incitation à la violence, viols d’enfants, et tant d’autres méfaits de l‘islam, en contradiction totale avec les principes adoptés par les Nations-Unies dans la Déclaration Universelle des Droits Humains.

La Charia a déshumanisé les musulmans, tout au moins ceux qui l’appliquent, et ils sont chaque jour plus nombreux.

Les décapitations, les amputations de membres opposés, la crucifixion et le brûlage des corps des victimes sont encore de nos jours des pratiques ordinaires dans certains pays. Les condamnations à mort par pendaison ou part décapitation sont des pratiques courantes dans les pays comme l’Arabie Saoudite ou son ennemi héréditaire, l’Iran. Les exécutions sommaires sont monnaie courante également, comme par exemple dans la Bande de Gaza, au Pakistan, en Afghanistan, en Indonésie, en Égypte, au Soudan ou en Somalie. L’esclavage n’a pas encore été aboli par les Constitutions des pays musulmans et il est encore aujourd’hui très pratiqué, notamment dans tous les pays de la péninsule arabique, au Soudan et en Mauritanie

Aujourd’hui, on assiste à un choc entre non pas de 2 civilisations, mais comme l’a écrit Wafa Sultan, entre la civilisation et la barbarie. On a le choix entre 2 conceptions diamétralement opposées: une société civilisées qui vit suivant les principes de laïcité et de respect des droits d‘autrui, et une société aux valeurs médiévales, dont la tendance actuelle est le RETOUR aux «valeurs fondamentales» et à la «pureté du dogme». Plus que jamais, les portes de l’IJTIHAD (effort de réflexion) restent fermées, seule le TAQLID (l’imitation servile) est de mise. L’obéissance stricte et l’aveuglement sont, selon moi, les deux mamelles de l’islam.

La danger est là, à nos portes: le musulman ne se contente pas d’appliquer ses lois d’un autre âge chez lui, il veut les imposer à l’ensemble de l’humanité. Pour lui, la Charia est d’essence divine, c’est donc à l’ensemble de l’humanité de s’y plier. Cette loi prétendument descendue de dieu est donc supérieure à toutes les lois humaines, en premier lieu aux principes des Droits Humains de l’ONU, que l’OCI tente de remettre en cause.

Le but de l’OCI est de remplacer la Déclaration Universelle des Droits Humains par sa Charte basée sur la Charia. Cette organisation criminelle s’appuis sur l’attitude complaisante de l’ONU, des Etats-Unis et de l’Union Européenne pour avancer petit à petit, de manière sournoise, ses pions sur l’échiquier international. En utilisant également des méthodes mafieuses, qui consistent principalement à acheter les voix des petites Nations lors des votes de l’ONU. Et également en s’associant avec touts sortes de dictatures que compte notre vieille planète: Chine, Cuba, Venezuela, etc, et également le Russie, en fonction des circonstances. Une des premières des manœuvres de l’OCI a été la présentation du Protocole d‘Istanbul, qui a par exemple été accueilli favorablement par Hilary Clinton et par une partie de l‘Union Européenne. Pourtant, il ne s‘agit ni plus ni moins que d‘une tentative de tuer toute liberté de critique, donc d‘une certaine manière ouvrir un brèche dans la Déclaration Universelle des Droits Humains. Car ce que cherchent en premier l’OCI, c’est de CRIMINALISER toute critique des religions. Et bien entendu, dans cette tentative, ils trouveront le soutien indéfectible de leurs ennemis héréditaires: les juifs et les chrétiens. Le boucher qui s’associe avec les moutons de l’Aïd ! Le réveil risquera d’être brutal.

Le rejet et la criminalisation de la Charia par le monde dit libre doit être la première de nos priorité, et en cela, le travail fait par l’International Civil Liberties Alliance (ICLA) est remarquable, mais nous ne devons pas nous relâcher une seule seconde. Simplement pour nous protéger et protéger les générations futures de la gangrène islamique.

Le XXème siècle a été le siècle de l’égoïsme le plus total, notre désir inconsidéré de consommation a amené cet «ordre mondial» qui a fait que quelques bédouins dictent leur morale des cavernes au reste du monde, en échange de leur barils de pétrole. Il est temps qu’on se réveille et qu’on assume notre responsabilité, en rejetant et en criminalisant le coran et la charia, en éradiquant l‘islam avant qu‘il ne nous éradique.

C’est bien la moindre des choses que nous devons à nos enfants.

Naït Madjid Aghilès

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Pourquoi seul le racisme des musulmans laisse indifférent le reste du monde?

Les musulmans peuvent-il se permettre impunément toutes les outrances et toute les formes de haine raciale? Apparemment, la réponse est : Oui, ils ont le … pétrole !

Imaginons un instant qu’un prêtre dise que les musulmans sont des menteurs, ou qu’un pasteur brûle quelques pages du torchon appelé coran: quelle serait la réaction des musulmans?

Cette réaction, on la connait: le pasteur s‘appelle Terry Jones, et son acte a été suivi de vandalismes, violences, drapeaux brûlés, partout en terre musulmane. Normal? Oui, les adeptes de la religion d’amour sont prompts à jouer les victimes.

Sermon du vendredi, Doha, Qatar :

– Le prédicateur  : «une bande de Juifs a incité les Arabes et d’autres personnes [à se dresser] contre le Prophète Mahomet. C’est cela, les Juifs pour les musulmans: ils sont toujours comme des parasites, vivant crochets des Autres, plutôt que lutter pour des progrès personnels».

 

Après que le coran les décrit comme des animaux, des traitres qui ont abandonné le chemin de dieu, des singes et des porcs, normal que cet imam les qualifie de parasites. Impunément, sans aucune réactions des Instances et Organisations internationales.

http://themuslimissue.wordpress.com/2013/04/13/video-friday-sermon-in-doha-qatar-the-jews-are-like-parasites-living-off-others/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire