Promesses non tenues de la tantouze [la pédale], le Roi du Maroc.

Promesses non tenues de la tantouze [la pédale], le Roi du Maroc.

Légende de la photo: La tantouze, la tapette, la pédale [poofer] mahométane, le roi Sidi Moulay Mohammed Bouffi, Commandeur des Croyants.

Traduction très libre:
Le Gay roi du Maroc, Sidi Moulay Mohammed Bouffi VI «outed»

La télévision nationale hollandaise  » NOS-Journaal  » rapporte que le nouveau roi du Maroc, Sidi Moulay Mohammed Bouffi VI est pédé (pardon pour les homosexuels), selon le journal hollandais «De Gay Krant».

Un article assez long où sont racontées les aventures de Mohammed VI Bouffi qui, selon le narrateur, fréquentait déjà les bars gays du temps où il étudiait à Bruxelles, et surtout, son oubli de tout le chapelet de promesses faites à son accession au pouvoir: réformer profondément la société vers plus de justice et d‘égalité. Pour son homosexualité, selon l’auteur de l’article, elle serait chose connue parmi les milieux intellectuels de Marrakech.

Il a contre lui la Police et les Forces armées, qui auraient préféré voir sur le trône son plus jeune frère, Moulay Rachid.

Hans Brom, rédacteur en chef de NOS-Journaal est formel: l’information est sûre.

Le chef de police et le commandant en chef de l’armée marocaine sont convaincus que le nouveau roi est homosexuel et ils ont peur de l’avenir sous un monarque homosexuel.

Le tout nouveau roi du Maroc, descendant direct de Muhammad, est un homosexuel. Il a promis aux gens de son Pays, qu’il réformerait leurs maux sociaux et leurs fournirait des programmes sociaux qui vont profiter aux femmes et aux enfants. Ce qu’ils ont eu, c’est une recrudescence de l’esclavage sexuel d’enfants qui atteint un record historique, et de jeunes garçons sont ainsi vendus en Italie pour la somme de 3000 $.

L’homosexualité est illégale au Maroc, mais ceci n’arrête pas la pratique effrénée de la part des gens du pays. Les arrestations arrivent seulement quand « des touristes occidentaux » essayent d’obtenir pour eux les faveurs de ce ‘ commerce de garçons ‘.
L’article rappelle que l’esclavage, comme je l’avait écrit dans un de mes posts, n’a été interdit dans les faits qu’en 1920, sous la pression de la France. Les gamins et gamines entre 8 et 16 ans étaient alors aisément disponibles partout dans le pays. Aujourd’hui, cette pratique réapparaît, en raison de la poussée des ’activistes pour l’acceptation de l’homosexualité et de la pédérastie‘.

Des villes marocaines sont pleines de prostituées femmes. Mais destinées généralement aux Marocains et non aux touristes. Le SIDA est également très répandu.

Petite parenthèse L’article détaille les habitudes culturelles marocaines, habitudes héritées des pratiques musulmanes: la pédérastie a été très répandue en terre d’islam depuis au moins les premiers califes. À tel point que le septième calife, Suleyman ben Abd el-Malik, a ordonné qu’on castre tous les homosexuels et tous les hommes efféminés de Médine. Un lieu idéal pour la pratique homosexuelle: les hamams. Il est notoire que les hamams et bains turcs étaient (sont encore?) des refuges pour ces pratiques pourtant interdites par le coran. Gustave Flaubert lui-même, homosexuel reconnu, a « goûté » à ces plaisirs et l’a écrit à son ami Louis Bouilhet: «Tu me demandes si j’ai consommé l’œuvre des bains? Oui, je l‘ai faite sur un jeune gaillard enturbanné» . Ces pratiques sont donc considérées comme tout à fait naturelles par bon nombres de musulmans, elles font partie intégrante des pratiques et coutumes. Fin de la parenthèse.

L’article parle ensuite de l’hôtel la Gazelle D’or, qui aurait été fréquenté par Michael Portillo, Jacques Chirac, Fergie, Rory Bremner, Mick Jagger, pop stars, etc et du député homosexuel tristement célèbre monsieur Charles « Charley » Irving . L’attraction réelle de l’hôtel, ce sont justement les bains turcs et ses employés, des «Berbères basanés triés sur le volet et particulièrement formés pour satisfaire chaque caprice des clients ». Un endroit décrit comme un véritable paradis pour les gays.

L’article parle ensuite de sorcellerie, des relations entre touristes et jeunes Marocains puis aborde le sujet du commerce sexuel

De plus en plus, la réputation du Maroc en ce qui concerne la pédophilie séduit une clientèle internationale. Les touristes sexuels de l’Ouest vantent les mérites des vieux marchés d’esclaves de Marrakech pour acheter l’acte sexuel avec des enfants.

Mais maintenant un marché export a aussi commencé à apparaître. L’année dernière, dans un marché d’une ville du nord de Marrakech, la police a démantelé un réseau de trafiquants de garçons âgés de 13 ans destinés à fournir des bordels en Italie. La Police a arrêté le trafiquant, qui se procurait des enfants pour 3,000 $ chacun.

‘ Nous sommes déterminés à poursuivre le cours du progrès et le développement pour tous les Marocains, en particulier les pauvres’ , a promis le roi Mohammed VI dans son discours d’accession au trône. Les foules ont salué le jeune monarque comme ‘ le roi des pauvres ‘. Mais après une année sur le trône, le problème s’est accentué.

Son Premier ministre, le leader gauchiste Abderrahmane Youssifi, a été élu sur un programme de réformes sociales, mais n’a rien fait pour changer la loi en ce sens et le vagabondage est encore traité comme un crime, pas une maladie sociale. La crédibilité tant du roi que de son Premier ministre souffre, et ils ont failli dans la mission qu’ils avaient affiché: protéger les défavorisés qu’ils ont promis de sauver.
http://themuslimissue.wordpress.com/2013/04/28/gay-morocco-king-sidi-moulay-mohammed-outed/

Publicités
Image | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s