Tourisme sexuel inspiré de la Chariya

http://themuslimissue.wordpress.com/2013/04/16/arab-sex-tourism-to-india-where-parents-sell-their-girl-to-mutah-temporary-marriage/

Nouvelle forme de tourisme sexuel en Inde, directement inspiré de la Chariya: des parents vendent leurs enfants pour des mariages de plaisir (en arabe zawaj al-moutaa), appelés aussi mariages temporaires ou mariages provisoires.

Un vrai scandale sexuel islamique en Inde, où des musulmans du Moyen-Orient et d’Afrique achètent pour un mois le droit d’abuser sexuellement des filles..

Une fille de 17 ans, Nausheen Tobassum, s’est échappée de la maison de ses parents, qui voulaient l’obliger à consommer un mariage temporaire avec un vieux soudanais âgé qui leur avait donné 1200 £ indiennes pour qu’elle soit «sa femme pendant quatre semaines» .

Elle a déclaré à la police qu’elle avait été emmenée de force par sa tante dans un hôtel où elle et 3 autres adolescentes ont été présentées à un cadre soudanais d’une compagnie pétrolière, Usama Ibrahim Mohammed, 44 ans, qui s’est déjà marié chez lui à Khartoum avec deux enfants .

Selon l’Inspecteur de police, il aurait payé 100.000 roupies (autour £ 1.200) à la tante de la fille, qui à son tour a payé 70.000 roupies aux parents de la fille, 5.000 roupies au Qazi (je pense que c’est l’équivalent de Cadi, juge musulman), 5.000 roupies à un traducteur d’urdu et a gardé 20.000 roupies pour elle. Le certificat de noces est venu avec un ‘Talaknama’ (???) qui a fixé les termes du divorce..

La police a arrêté le marié, la tante de la victime et le Qazi et a donné des garanties pour l’arrestation des parents.

Nausheen est un mineur, conformément à la loi indienne elle ne peut pas se marier ses18 ans.

Ses parents sont en fuite, mais ils ont cette charge contre eux: « arranger un mariage d’enfant , outrage à la modestie (!!!) et conspiration criminelle » .

Shiraz Amina Khan, membre des Femmes d’Hyderabad et de la Société de Protection de l’enfance, a dit qu’il y avait jusqu’à 15 contrats de mariage dans la ville chaque mois et que le nombre est en augmentation parce qu’il a des familles très opprimées et extrêmement pauvres

Nausheen Tobassum vit maintenant dans une maison pour filles, elle a dit dans une un interview qu’elle a déposé une plainte contre ses parents pour que son histoire n’arrive plus à d’autres filles.

« Je n’ai pas compris ce qui m’est arrivé. Ils m’ont forcé. Ils ont changé mon certificat de naissance et ont fait un faux, où il ont mentionné que j’avais 24 ans. Ils exploitent des filles et c’est pourquoi je suis allé à la police. J’ai dû montrer beaucoup de courage pour aller à la police contre mes parents. Je ne veux pas retourner à ma maison, j’ai peur ».

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s