Les raisons détaillées du djihad

Selon les « scientifiques » (sic) musulmans, voici en détail les 10 raisons de faire le djihad:

Allah a imposé le jihad aux musulmans dans Son intérêt, pour les grands avantages qui en résultent et à cause du mal causé par l’abandon du jihad, lesquels sont mentionnés dans la question n°34830.

Le jihad dans l’intérêt d’Allah est prescrit en islam pour les raisons suivantes :

1 – Le but principal du jihad est de faire en sorte que les gens n’adorent qu’Allah et de les amener à les sortir de la servitude des gens afin de servir le Seigneur. Allah dit :

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fitna et que la religion soit entièrement à Allah seul. S’ils cessent, donc plus d’hostilités, sauf contre les injustes » (2.193).

« Et combattez-les jusqu’à ce qu’il ne subsiste plus de fitna, et que la religion soit entièrement à Allah. Puis, s’ils cessent, Allah observe bien ce qu’ils œuvrent » (8.39).

Ibn Jarir a dit : « combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’association et qu’Allah seul soit adoré sans partenaire ni associé, et que les afflictions et les calamités, qui sont la mécréance et le polythéisme, soient arrachées de la Terre par les esclaves d’Allah, et que la religion soit pour Allah seul, et afin que l’obéissance et l’adoration soient consacrées à lui seul et à personne d’autre ».

Ibn Kathir a dit : « Allah nous a ordonné de combattre les mécréants jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fitna, c’est-à-dire d’association, et que la religion soit entièrement et seulement consacrée à Allah, c’est-à-dire que la religion d’Allah triomphera de toute les autres religions ».

Le prophète a dit : « on m’a ordonné de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils attestent qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mohammad est le Messager d’Allah, et qu’ils accomplissent la prière et paient la zaka, s’ils le font, alors ils sauveront leurs vies et leurs biens de moi excepté de la loi islamique, et leur jugement revient à Allah ». Rapporté par al-Boukhâri (24) et Moslim (33).

Et il a dit : « on m’a envoyé avec l’épée juste avant l’Heure, afin qu’Allah soit adoré seul sans partenaire ni associé ». Rapporté par Ahmad (4869), authentifié par al-Albâni dans Sahih al-Jâmi’ (2831).

Cet objectif du jihad était présent dans l’esprit des compagnons durant leurs batailles contre les ennemies d’Allah. Al-Boukhâri (2925) a rapporté que Joubayr ibn Hayyah a dit : « ‘Omar a envoyé des gens dans toute les contrées pour combattre les polythéistes… ‘Omar nous a donc recruté et a désigné an-Nou’mân ibn Mouqarrin pour nous commander. Lorsque nous étions en territoire ennemi, les représentants de Chosroes sont sortis à notre rencontre avec quarante mille troupes. Un interprète s’est levé et a dit : « laissez l’un de vous me parler ». Al-Moughîra a dit : « demande ce que tu veux ». Il a demandé : « qui êtes-vous ? » Il a répondu : « nous sommes des arabes. Nous menions une vie dure et misérable, suçant les peaux d’animaux et les noyaux de dates à cause de la faim, portant des vêtements faits de poils de chameaux et de chèvres, et adorant les arbres et les pierres. Tandis que nous étions ainsi, le Seigneur des cieux et de la Terre, exalté soit son nom et glorifiée soit sa grandeur, a envoyé un prophète parmi nous, dont le père et la mère nous sont connus. Notre prophète, le Messager de notre Seigneur, nous a ordonné de vous combattre jusqu’à ce que vous adoriez Allah seul ou payiez la jizya. Notre prophète nous a transmis le message de notre Seigneur, que quiconque parmi nous est tué ira au paradis jouir de délices que personne n’a jamais vu, et quiconque parmi nous reste en vie deviendra votre maitre ».

Ceci est la vérité que les compagnons et les dirigeants des musulmans ont proclamée dans leurs campagnes militaires.

Rab’i ibn ‘Amir a répondu lorsque Roustam, le commandant de l’armée Perse, lui a demandé : « pourquoi êtes-vous venus ? » : « Allah nous a envoyé afin d’amener celui qui adore l’homme à adorer Allah ».

Quand ‘Oqba ibn Nâfi’ eut atteint Tanger, il a avancé avec son cheval dans l’eau jusqu’à ce que l’eau lui arrive à la poitrine, puis il a dit : « Ô Allah, sois témoin que j’ai fais tout mon possible, et s’il n’y avait pas cette mer, je voyagerai à travers la terre combattant ceux qui ne croit pas en toi, jusqu’à ce que tu sois le seul à être adoré ».

2- Résister à l’agression de ceux qui attaquent les musulmans.

Les savants sont unanimes sur le fait que résister à l’agression de ceux qui attaquent les musulmans est une obligation individuelle pour ceux qui en ont la capacité.

Allah dit :

« Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et ne transgressez pas. Certes, Allah n’aime pas les transgresseurs ! » (2.190)

« Ne combattrez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments, qui ont voulu bannir le Messager et alors que ce sont eux qui vous ont attaqués les premiers ? Les redoutiez-vous ? C’est Allah qui est plus digne de votre crainte si vous êtes croyants ! » (9.13)

3 – Éliminer la fitna.

La fitna est de différents types :

  • Lorsqu’elle est causée par les mécréants qui persécutent les musulmans ou leur mettent la pression dans le but de leur faire abandonner la religion. Allah a ordonné aux musulmans de combattre pour le jihad afin de sauver les faibles et les opprimés. Allah dit :

« Et qu’avez vous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent : Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur » (4.75)

  • La propre fitna des mécréants qui empêche les autres d’entendre et d’accepter la vérité. Car le système des mécréants corrompt la nature innée et la raison des gens, et leur fait adorer et se soumettre à des choses autres qu’Allah, les rendant dépendant de l’alcool, jouissant de la liberté sexuelle, et perdant toute vertu. Quiconque est comme cela peut rarement distinguer la vérité du mensonge, le bien du mal, le droit de l’erreur. Le jihad est donc prescrit afin d’éliminer ces obstacles qui empêchent les gens d’entendre et d’accepter la vérité et d’y avoir accès.

 

4 – Protéger l’État islamique du mal des mécréants.

Ainsi, le prophète a ordonné que les chefs des mécréants soient tués, de même que ceux qui incitaient les ennemis contre les musulmans, tels que les juifs Ka’b ibn al-Achraf et Ibn Abi-l-Haqîq.

Un autre aspect du jihad est de protéger les frontières contre les mécréants. Le prophète a encouragé cela quand il a dit : « surveiller la frontière pendant un jour pour Allah est meilleur que ce monde et tout ce qu’il contient ». Rapporté par al-Boukhâri (2678).

5 – Terroriser les mécréants, les humilier et les couvrir de honte.

Allah dit :

« Combattez-les. Allah, par vos mains, les châtiera, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant. Et il fera partir la colère de leurs cœurs. Allah accueille le repentir de qui Il veut. Allah est Omniscient et Sage » (9.14-15)

« Et préparez contre eux tout ce que vous pouvez comme force et comme cavalerie équipée, afin d’effrayer l’ennemi d’Allah et le vôtre » (8.60)

Le combat est par conséquent prescrit de manière à terroriser le cœur de l’ennemi.

On a demandé au Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya s’il était permis de porter de la soie ou de l’or ou de l’argent au combat ou lorsque les ennemis se rapprochent des musulmans.

Il a répondu : « louanges à Allah. En ce qui concerne le port de la soie afin de terroriser l’ennemi, les savants ont deux opinions différentes, la plus correcte est que cela est autorisé. Les soldats syriens ont écrit à ‘Omar ibn al-Khattab : « quand nous avons rencontré l’ennemi, nous avons vu qu’ils couvraient leurs armes de soie et nous nous sommes rendus compte que cela terrorisait nos cœurs ». ‘Omar leur a répondu : « vous devriez couvrir vos armes comme eux ». Et porter de la soie est une façon de se pavaner, et Allah aime qu’on se pavane au moment du combat, il est rapporté dans les Sunan que le prophète a dit : « il y a une façon de se pavaner qu’Allah aime et une façon de se pavaner qu’Allah déteste. La façon de se pavaner qu’Allah aime est lorsqu’un homme se pavane en temps de guerre. La façon de se pavaner qu’Allah déteste est de se pavaner dans un but de fierté et de vantardise ». Le jour d’Ohod, Abou Doujâna al-Ansâri s’est pavané au milieu des rangs et le prophète a dit : « c’est une manière de marcher qu’Allah déteste sauf dans ce genre de situation » (Majmou’ al-Fatâwa 28/17).

6 – Démasquer les hypocrites.

Allah dit :

« Ceux qui ont cru disent : ‘Ah ! Si une Sourate descendait !’ Puis, quand on fait descendre une Sourate explicite et qu’on y mentionne le combat, tu vois ceux qui ont une maladie au cœur te regarder du regard de celui qui s’évanouit devant la mort » (47.20)

En période de facilité et d’abondance, ceux qui cherchent les profits de ce monde et ne veulent pas que la parole d’Allah l’emporte sur celle des mécréants, peuvent se joindre aux musulmans. Ces gens peuvent cacher leur vrai nature au sein des musulmans, et le moyen le plus efficace de les démasquer est le jihad, car le jihad signifie se sacrifier soi-même mais ces hypocrites sont seulement satisfaits dans l’hypocrisie afin de préserver leurs vies.

Démasquer les hypocrites était un des buts principaux qu’Allah voulait que les croyants accomplissent le jour d’Ohod.

Allah dit :

« Allah n’est point tel qu’Il laisse les croyants dans l’état où vous êtes jusqu’à ce qu’Il distingue le mauvais du bon » (3.179)

Ibn al-Qayyim a dit : « ceci signifie : Allah ne vous laissera pas dans l’état où vous êtes, quand les croyants ne sont pas différentiables des hypocrites, jusqu’à ce que les croyants soient distingués des hypocrites, comme ils l’ont été le jour d’Ohod, et Allah ne vous dévoilera pas les choses invisibles par lesquelles un groupe est distingué d’un autre, car ils sont distingués les uns des autres par la connaissance de l’invisible qu’il possède, mais il veut différencier les uns des autres d’une manière claire et visible, afin que sa connaissance invisible devienne connu et visible ».

7 – Purifier les croyants de leurs péchés et les en débarrasser.

Allah dit :

« Ainsi faisons-Nous alterner les jours parmi les gens, afin qu’Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs. Et Allah n’aime pas les injustes. Et afin qu’Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants. Comptez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants ? » (3.140-142)

8 – Acquérir du butin.

Le prophète a dit : « j’ai été envoyé avant l’Heure avec l’épée afin qu’Allah soit adoré seul, et ma subsistance a été placée à l’ombre de ma lance, et l’humiliation a été décrétée pour ceux qui vont à l’encontre de mon commandement, et quiconque imite un peuple est l’un d’eux ». Rapporté par Ahmad (4869), Sahih al-Jâmi’ (2831).

Al-Hâfiz a dit : « ce hadith indique que le butin de guerre est permis pour cette oumma, et que la subsistance du prophète a été placée dans le butin de guerre et non comme une autre source de revenus. Certains savants ont dit que c’est le meilleur moyen de gagner sa vie.

Al-Qortobi a dit : « Allah a accordé une subsistance à son prophète au moyen de ses efforts, et Il le fit par le meilleur des efforts qui soit de gagner sa vie, au moyen de la force et de la puissance ».

Le prophète est parti pour la bataille de Badr afin d’intercepter la caravane d’Abou Sofyân.

Al-Qortobi a dit : « le fait que le prophète soit parti afin d’intercepter la caravane indique qu’il est permis de prendre du butin car c’est une source licite de revenus. Cela réfute le point de vue de Mâlik qui prétend que cela est détestable quand il dit que c’est se battre pour les biens de ce monde ».

Ach-Chawkâni a dit : « Ibn Abi Jamra a dit : les savants du hadith sont d’avis que si le principal motif est de faire triompher la parole d’Allah, alors ce n’est pas bien grave si d’autres choses sont également obtenues ».

9 – Faire des martyrs.

Allah dit :

« Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l’ennemi. Ainsi faisons-Nous alterner les jours parmi les gens, afin qu’Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu’Il choisisse parmi vous des martyrs. Et Allah n’aime pas les injustes. Et afin qu’Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants » (3.140-141)

Le martyr est un des plus hauts statuts devant Allah, et les martyrs sont les plus proches de Ses esclaves. Il n’y a pas de statut plus élevé que le martyr parmi les véridiques. Allah aime faire des martyrs parmi Ses esclaves, eux qui versent leur sang pour Son amour et pour gagner Son estime, préférant Son plaisir et Son amour à eux-mêmes. Il n’y a pas d’autres moyens d’obtenir ce statut que par les circonstances qui y mènent, tel que les ennemis qui se dirigent vers les musulmans.

Ibn al-Qayyim a dit dans Zâd al-Ma’âd : « ceci est une grande sagesse, et ceux qui essayent d’éloigner les musulmans du jihad et de les effrayer et disent que le jihad n’est rien de plus que la mort et laisse des veuves et des orphelins, sont insignifiants ».

10 – Éliminer la corruption du monde.

Allah dit:

« Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d’Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant » (22.40)

« Et si Allah ne neutralisait pas une partie des hommes par une autre, la terre serait certainement corrompue. Mais Allah est Détenteur de la Faveur pour les mondes » (2.251)

Mouqâtil a dit : « si Allah n’avait pas stoppé les polythéistes au moyen des musulmans, les polythéistes auraient envahi la Terre et tué les musulmans et détruis les mosquées ».

Le Cheikh al-Islam Ibn Taymiyya a dit dans al-Jawâb as-Sahih 2/216 : « donc les mécréants sont repoussés par les musulmans, et le plus mauvais des deux groupes est repoussé par le meilleur, comme les zoroastres ont été repoussés par les chrétiens byzantins, puis les chrétiens ont été repoussés par les croyants de la oumma de Mohammad ».

As-Sa’di a dit : « le monde serait corrompu si les mécréants et les scélérats triomphaient».

Voilà quelques raisons pour lesquelles le jihad a été prescrit.
Nous demandons à Allah de ramener les musulmans à leur religion. Qu’Allah bénisse et accorde la paix à notre prophète Mohammad.

 Fatawa n° 34647 du cheikh Muhammad Salih al-Munajid, site ISLAMQA.COM

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s